CarteUne demi douzaine de sites archéologique fouillés anciennement dans les Ardennes, pour la plupart par des archéologue du CARA, sont accessibles au public.
Restaurés, consolidée ou reconstitués sur place, les vestiges sont ainsi préservés et rendus accessibles à tous. Le patrimoine archéologique du département est ainsi préservé et valorisé.
Nous proposons des visites guidées de chacun de ces sites. Elles sont l’occasion pour le CARA de mieux faire connaître notre important patrimoine. Certaines visites peuvent être accompagnées d’ateliers pédagogiques.


Roc la Tour I et II

MontherméLe site nature du Roc la Tour a vu se succéder deux occupations dans le temps. Au Magdalénien, un campement s’installe au pied des tours, réutilisé plusieurs saisons de suite (Roc la Tour I). De nombreuses gravures sur ardoise parsemaient le site.
Une seconde occupation, datée du Mésolithique (Roc la Tour II), a vu l’installation d’un campement d’archers.
Cette visite peut être l’occasion de mettre en place un atelier « tir à la sagaie », les Magdaléniens chassant de préférence à l’aide de cette arme.
Ces deux sites ont été fouillés par le docteur Rozoy, Président du CARA jusqu’en 2013, dont les travaux sur le Mésolithique font référence.

Durée : 1 h


La Ganguille

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe site de la Ganguille est une allée couvert du Néolithique. Rare exemple de mégalithe encore conservé dans les Ardennes, avec le dolmen de Saint-Marcel, actuellement conservé à Charleville-Mézières.
Ce site a été fouillé par le docteur Rozoy, Président du CARA jusqu’en 2013, dont les travaux sur le Mésolithique font référence au plan international.

Durée : 1 h


Les Flaviers

MouzonLe site des Flavier est un lieu de culte de la fin de l’époque gauloise et de l’époque romaine. Avec le site de Baâlons-Bouvellemont, il représente un des deux sites qui ont livré les plus grands ensembles connus d’armes miniatures, déposées comme offrandes. Cette pratique découle de celle, plus ancienne, des dépôts d’armes complètes.

Durée : 1 h


Le Mont Vireux

VireuxLe site du Mont Vireux est occupé par une fortification dès l’époque romaine, pour protéger le limes. Les sépultures des soldats ont été découvertes à proximité. Ceux-ci sont manifestement d’origine germanique.
Réutilisé au Moyen-Âge, la fortification de pierre remploie plusieurs blocs architecturaux romains, attestant de la présence à proximité de bâtiments imposants.
Le site a été fouillé par Jean-Pierre Lémant, Vice-Président du CARA.

Durée : 2 h


 Vicus d’Angouri

Angouri Le vicus d’Angourin est étudié depuis de nombreuses années et a connu de plusieurs opérations de fouille. Une rue du village antique a été reconstituée in situ. Elle permet de découvrir comment s’organisait l’urbanisme dans une agglomération secondaire et comment étaient gérés les problèmes d’eau (approvisionnement et infiltrations des eaux du plateau.
Ce site a fait l’objet de nombreuses recherche de la part de Bernard Duchêne, membre du CARA, qui est à l’origine de la reconstitution actuellement visible.

Durée : 2 h


Le Château des Fées

Château des fées2 Le Château des Fées est un château fort du Xe siècle, perché sur un éperon barré qui domine la Meuse. Construit d’abord en bois, il est ensuite bâti en pierre, à une époque où elle était encore rarement utilisée pour ce type d’architecture militaire. Détruit au début du XIe siècle, il est ensuite emmotté et définitivement abandonné.
Fouillé par Jean-Pierre Lémant, Vice-Président du CARA, il a été consolidé et remonté afin d’être rendu accessible aux visiteurs. La visite s’accompagne de la découvertes de « chinoiseries » du XIXe siècle, encore visibles aux alentours du site.

Durée : 1 h 30


Le Pas Bayard

Pas BayardLe Pas Bayard, rocher légendaire sur lequel le cheval Bayard aurait imprimé la marque de son sabot, est en réalité la moitié d’une meule médiévale brisée au cours de sa fabrication.
Autour du site, de nombreux blocs de pierre présents en surfaces, quelques carrières et des ébauches de meules dispersées attestent d’un travail de fabrication de meules depuis La Tène jusqu’au Moyen-Âge.

Durée : 30 min

Share Button